balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 SBK Phillip Island : comme un air de British Superbike

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: SBK Phillip Island : comme un air de British Superbike   Lun 23 Fév 2015 - 10:10


Jonathan Rea face à Leon Haslam © Jean-Aignan Museau
Si l’Espagne et l’Italie dominent majoritairement le monde des Grands Prix, celui du Superbike est depuis longtemps sous l’emprise des pilotes anglais. Et après deux premiers podiums entièrement trustés par Jonathan Rea, Leon Haslam et Chaz Davies, ce n’est pas cette année que cela va changer.
















right
On ne prend pas les mêmes et on recommence. En Australie, pour une manche d’ouverture dont il est toujours délicat de tirer des enseignements, une tendance claire semble pourtant se dégager. Celle que de nouvelles têtes devraient se montrer bien plus souvent sur le podium cette saison. Enfin, nouvelles, pas tout à fait. Jonathan Rea et Leon Haslam possèdent déjà un palmarès bien fourni, quand Chaz Davies a lui aussi déjà prouvé de quoi il était capable par le passé. Mais en troquant leur CBR1000RR contre les machines championne et vice championne du monde, les deux ex-coéquipier ont instantanément retrouvé la plus haute marche du podium à l’issue de deux superbes courses à Phillip Island, à chaque fois conclues pour quelques millièmes à l’avantage de l’un ou de l’autre sur la ligne.

Avec une victoire et une deuxième place dans leur besace, Rea et Haslam repartent ainsi co-leader du championnat. Et quand on voit la position d’un Sylvain Guintoli qui occupait cette place en 2014 à la même époque et n’est aujourd’hui que cinquième, on se dit que – même en Superbike – le matériel reste un élément largement prépondérant. Et du bon matériel, Davies semble en avoir enfin récupéré. Après une première saison chez Ducati riche de quatre podiums, l’ex-champion du monde Supersport bénéficie aujourd’hui d’un nouveau règlement qui devrait amener la Panigale au niveau de ses adversaires. Il échoue en tout cas pour la victoire par deux fois pour seulement quelques dixièmes.
 
Quatrième et cinquième du championnat, Tom Sykes et Sylvain Guintoli se contentent des places d’honneurs, en attendant mieux. Michael Vd Mark s’est lui déjà bien mis en valeur avec une belle cinquième place en première manche avant de chuter dans la seconde après avoir mené la course. Jordi Torres, qui prenait lui aussi le départ de sa première course en Superbike, a fait encore mieux avec la quatrième place de la première manche avant lui aussi de partir à la faute dans la seconde. Bilan plus décevant pour les pilotes Suzuki Randy de Puniet et Alex Lowes qui repartent des antipodes 11e et 13e du championnat. Troy Bayliss n’a lui pas fait de miracle en marquant trois points en première manche.
 
En Supersport, Jules Cluzel a livré un véritable récital sur les terres de son premier succès avec MV Agusta en livrant une course de patron pour s’imposer avec plus de trois secondes d’avance sur son coéquipier. Un excellent signe pour le Français, plus que jamais favori à son premier titre en Supersport alors que Lorenzo Zanetti confirmait la nouvelle fiabilité de la F3 avec un doublé. Gino Rea et Kyle Smith se sont eux disputé la troisième marche du podium jusqu’au bout, à l’avantage de Rea pour quelques centièmes. Un temps troisième, Lucas Mahias a finalement dû abandonner à quatre tours de l’arrivée alors que Kenan Sofuoglu se contente pour sa part de la sixième place sous le drapeau à damier après avoir tiré tout droit au 6e tour.

Résultats : Superbike 1 - Superbike 2 - Supersport
Revenir en haut Aller en bas
 
SBK Phillip Island : comme un air de British Superbike
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le SUPERBIKE-
Sauter vers: