balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 AustralianGP, Moto3, course : Binder déroule, le top 10 s’écroule !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: AustralianGP, Moto3, course : Binder déroule, le top 10 s’écroule !   Lun 24 Oct 2016 - 14:49

23-10-2016 05:59 Gregory Hellinx 8
Après le sacre de Brad Binder en Aragon, ils étaient encore six pilotes à pouvoir prétendre à la seconde place du Championnat du Monde et rien qu’avec cette configuration du classement général on savait déjà que le Grand Prix d’Australie pourrait être intéressant.
En effet, une piste technique et froide, du vent à décorner les bœufs et un enthousiasme de ces jeunes à démontrer toutes leurs qualités étaient autant d’ingrédients pour un cocktail explosif.
Et explosif il l’a été car aujourd’hui, nous nous sommes arraché les cheveux plus d’une fois lorsque tour après tour, tous les jeunes prétendants au costume de dauphin sont partis à la faute !
Dès le troisième tour, les choses se pimentaient puisque si Binder naviguait en tête avec Rodrigo, une première chute collective chez les poursuivants éliminait Mir, Pawi, Daryn Binder, Jakub Kornfeil et Livio Loi qui, et ça a son importance, reprenait malgré tout la piste, tout comme Daryn Binder d'ailleurs.
Quelques encablures plus loin, c’était cette fois Bagnaia et Di Giannantonio qui allait visiter les installations australiennes après que le second cité ait été touché par Gabriel Rodrigo.  
A ce stade, avec Mir, Di Giannantonio et Bagnaia éliminés, il ne restait donc déjà plus que trois prétendants à la seconde place du classement général.
Mais on n’était pas au bout de nos surprises puisque Bulega, actuel troisième, s’accrochait avec Fabio Quartararo, parti dernier suite à une pénalité pour écu non conforme et revenu à la seconde position. L’italien terminait lui aussi sa course dans l’herbe de Philip Island.
Devant, et alors que la lutte acharnée voyait doucement Brad Binder prendre l’avantage, McPhee perdait l’avant au sixième tour dans Lukey Heights et provoquait un crash horrible impliquant Migno, Navarro, Guevarra et le pauvre Enea Bastianini qui déjà à terre, se faisait percuter de plein fouet par Navarro mais heureusement, l’Italien s’en tire simplement avec quelques douleurs et une très très grosse frayeur.
Le compte était donc bon puisqu’avec l’élimination de Bastianini, Bulega et Navarro, les six prétendants à la seconde place étaient tous neutralisés ou presque.
En effet, Navarro parvenait à repartir et à la faveur du drapeau rouge rejoignait les stands et obtenait ainsi une seconde chance. Il allait toutefois la galvauder puisqu’il partait une nouvelle fois à la faute dans l’avant dernière boucle.
Les rescapés venaient donc se replacer sur la grille pour un second départ et 10 tours qui s’annonçaient épiques même si Binder allait très vite démontrer à ses adversaires pourquoi ils étaient au-delà de la septième place au Championnat.
En effet, le sud-africain prenait un second départ aussi bon que le premier et avec l‘absence de tous les gros bras, seul Locatelli tentait de s’accrocher mais sans succès. En 10 tours le Champion du Monde prenait 6 secondes d’avance sur le second et 10 sur le reste du groupe.
La bagarre se passait donc pour la troisième place avec un nombre incalculable de dépassements dont Livio Loi, Daryn Binder, Aron Canet, les ressuscités de la première course, Gabriel Rodrigo, Navarro ou encore Fabio Quartararo qui venait de s’offrir une nouvelle folle remontée puisque la sanction demeurait malgré le second départ.
Jusqu’u dernier virage, on a imaginé que le plus jeune Binder pourrait rejoindre son champion du monde de frère sur le podium mais c’est finalement Canet qui prend la troisième place devant Binder et Loi qui clôture le top5.
Brad Binder creuse donc encore un peu plus son avantage record en tête du Championnat alors que tous ses adversaires font du sur place.
Il n’est pas inintéressant de noter que si on élargit un peu la vue, avec les abandons de Kornfeil et d’Antonelli, c’est l’entièreté du top 10 (sauf Binder bien entendu) qui n’a pas vu le drapeau à damier !
On notera que Jules Danilo termine finalement neuvième et Quartararo douzième.
Revenir en haut Aller en bas
 
AustralianGP, Moto3, course : Binder déroule, le top 10 s’écroule !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le GP-
Sauter vers: