balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Dakar résumé étape 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Dakar résumé étape 12   Ven 13 Jan 2012 - 21:44

étape 12



Nasca entretient le mystère…

Bénéficiant
parfaitement de son ordre de départ aujourd'hui, 3e, Marc Coma n'en a
pas moins livré une splendide partition dans les dunes de la fin de
spéciale pour signer sa 5e victoire d'étape 2012. Mais surtout, le
Catalan relègue son grand rival Cyril Despres à 3'57, et reprend ainsi
la tête du général pour 1'35. En autos, alors que l'Américain Robby
Gordon a relevé le gant en remportant sa 2e victoire de l'édition, la
journée a surtout été marquée par la grosse frayeur de Stéphane
Peterhansel, planté de longues minutes dans les dunes, mais qui au final
ne lâche que 2'49 à Nani Roma, sur lequel il garde 20 minutes d'avance
en tête du général.

Coma, comme attendu… Bien aidé par sa
stratégie de la veille, qui lui permettait de s'élancer en 3e position
sur la spéciale du jour, Marc Coma a roulé à l'attaque maximale tout au
long des 197 km chrono de cette 12e étape pour finalement signer sa 21e
victoire d'étape sur un Dakar. Au final, il devance deux de ses
compatriotes, la révélation du rallye, Joan Barreda, 2e à 2'43, et Jordi
Viladoms, 3e à 3'10.

Handicapé par sa position d'ouvreur, Cyril
Despres a tout tenté pour contrer la stratégie catalane. Prenant tous
les risques, le Français parvenait à ne concéder qu'une grosse trentaine
de seconde avant d'attaquer les dunes, très peu porteuses, de la
dernière partie de spéciale. Mais sur ce terrain piégeux, et malgré tout
le plaisir avoué, le résidant andorran ne pouvait que perdre du temps
en ouvrant la piste, et concède finalement 3'57 à son meilleur ennemi.

A
deux jours de l'arrivée à Lima, Coma s'empare donc de la tête du
général, 1'35 devant Despres, qui cependant a peut-être joué à son tour
un bon coup stratégique, puisqu'il aura l'avantage de partir 4e demain,
alors que son rival catalan devra lui ouvrir la piste... Derrière, la
lutte pour la 3e marche du podium est toujours aussi disputée, puisque
Helder Rodrigues, 7e du jour à 7'31, lâche 4'21 à son plus sérieux rival
Jordi Viladoms, et ne compte plus que 26'45 d'avance sur le 2e Catalan
du Top 4.

Gordon fait le show, "Peter" se fait peur… Après avoir
perdu 1h50 sur problème mécanique, hier, Robby Gordon n'a plus que les
victoires d'étapes comme lot de consolation sur ce Dakar 2012. Parti en
22e position, l'Américain a attaqué du début à la fin de la spéciale du
jour pour "atomiser" la concurrence, en remportant sa 6e spéciale sur un
Dakar, 15'18 devant le Russe Leonid Novitskiy, et 22'06 devant le Sud
Africain Giniel De Villiers…

Respectivement 1er et 2e à
s'élancer en piste ce matin, Stéphane Peterhansel comme Nani Roma ont,
eux, frisé la correctionnelle aujourd'hui, en restant tous deux ensablés
de longues minutes. Et d'abord Stéphane Peterhansel, qui a perdu près
de 20 minutes pour sortir d'un "entonnoir" au km145... Reparti sur un
train d'enfer, "les 50km où j'ai le plus attaqué de tout le rallye" de
son aveu même, le Vésulien rattrapera finalement son coéquipier, et
néanmoins rival, juste avant l'arrivée, pour au final ne lui concéder
que 2'49. Il faut dire que le Catalan a connu les mêmes malheurs au km
155, perdant cependant moins de temps pour en sortir.

Au général,
à deux jours du terme, Stéphane Peterhansel limite donc magistralement
la casse aujourd'hui et compte désormais pile vingt minutes d'avance sur
Nani Roma. Derrière, Giniel De Villiers paraît toujours pouvoir "gérer"
sa 3e place jusqu'à Lima, mais devra quand même éviter les soucis et
garder un œil sur Robby Gordon, 4e, et qui n'a sans doute pas abandonné
ses rêves de podium, malgré ses 37'24 de retard sur le Sud-Africain.

42''
séparent les deux frères Patronelli à l'arrivée à Nasca, mais, cette
fois, c'est Marcos qui règle le peloton réduit des quads encore en
course. Après Alejandro, jeudi à Arequipa, c'est donc le vainqueur 2010
qui s'impose dans une étape qui est la copie conforme des scénarios des
jours précédents. Le deux Patronelli et Maffei jouent la même partition
sans s'occuper des autres concurrents qui s'accrochent pour exister.
Malgré la difficulté annoncée, et vérifiée, de la journée, aucun de ces
trois meneurs n'a faibli et le général, où chaque écart est de l'ordre
d'une heure, semble désormais figé avec un podium argentin en
perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Dakar résumé étape 12   Ven 13 Jan 2012 - 21:45

Revenir en haut Aller en bas
 
Dakar résumé étape 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Toutes les autres manifestations MOTO-
Sauter vers: