balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Grand prix de France : les déclarations des Rossi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Grand prix de France : les déclarations des Rossi   Lun 21 Mai 2012 - 21:45

La Rossimania a gagné le circuit Bugatti au Mans, ce week-end.


Certains s’attendaient à un sursaut d’orgueil de Rossi sous la pluie, et ils n’ont pas été déçus. Mais dans le cœur des Manceaux, c’est un autre Rossi, Louis, qui a été porté aux nues avec sa victoire en Moto3. L’enfant du pays (il est né au Mans) et le nonuple champion du monde qui, ce week-end, partageaient podium et patronyme, ont réagi après leurs belles courses.

Louis Rossi, vainqueur de la course Moto3 :

Extrait de l’interview de Louis Rossi à paraître dans Moto Journal n°2003, en kiosques jeudi 24 mai :

Louis s'impose pour la première fois en Moto3, en France ! Photo Gold and Goose.

« C’était des conditions horribles, mais une fin très belle pour
moi : je gagne ici dans mon pays, dans ma ville de naissance. C’est
incroyable, je ne réalise pas ce qui se passe, j’ai besoin de temps,
d’aller dans mon box et de parler aussi avec mon team, c’est
complètement fou ! En course, j’attendais, et quand j’ai vu que le
groupe commençait à vraiment se réduire, j’ai recollé à Viñales, et,
quelques tours plus tard, il a fait une erreur que je n’attendais pas
car je restais derrière lui. J’avais eu l’opportunité de le passer dans
quelques virages, mais je ne voulais pas car je sais qu’il a l’habitude
de faire des courses en tête et de gagner, donc c’était plus sûr comme
ça… et puis il est tombé au Raccordement. Et j’ai failli lui rouler
dessus, donc j’aurais pu perdre là tout le travail que j’avais fait
avant !

Louis a su déjouer les pièges de la piste mancelle, devant son public. Photo Gold and Goose.

Après, je me suis retrouvé sept tours seul en tête et cet exercice
était très dur car c’est la première fois que je mène une course aussi
longtemps. Et puis rien que le fait de passer en tête est super grisant,
alors il faut tout de suite se ressaisir et la ligne droite c’est un
peu court pour faire le point ! Il a fallu tout de suite que je me
re-concentre et que je reprenne les bases de repères que j’avais avant
d’être en tête pour ne pas faire d’erreurs. C’est Mike Di Meglio qui m’a
appris ça, que dans des moments comme ça, surtout sous la pluie, quand
on se met à rouler moins vite pour assurer, ben c’est là qu’on tombe ! »
(propos recueillis par Bruno Gillet, notre envoyé spécial sur le Grand Prix de France). Il fallait être patient et rester sur ses roues pour avoir une chance de gagner la course, deux choses que Louis a parfaitement su faire pour le plus grand bonheur des spectateurs qui ayant osé braver des conditions climatiques quasi-hivernales.





Valentino Rossi, second de la course MotoGP :

Valentino Rossi renoue avec le podium, un an après sa troisième place sur le circuit Bugatti. Photo Gold and Goose.

« Je suis vraiment très, très heureux. Aujourd’hui, nous savions que
nous avions une opportunité sur piste mouillée et j’ai donc essayé de
piloter du mieux que possible pour ne pas la gâcher. Je suis bien parti,
j’ai gagné quelques places et je suis ensuite passé devant les deux
Yamaha (celles de Dovizioso et de Crutchlow) pour me retrouver derrière
Stoner. J’ai pu suivre son rythme mais j’ai dû ralentir durant un ou
deux tours parce que j’avais de la buée sur ma visière et que je ne m’ai
pu m’en débarrasser que petit à petit. Une fois que je pouvais mieux
voir, je suis repassé devant Cal et Dovi. Quand j’ai réalisé que je
pouvais attaquer davantage et que je pouvais de nouveau rattraper
Stoner, je n’ai pas hésité une seconde. C’était une belle course et nous
avons eu une bonne bagarre avec Stoner dans le dernier tour. Je me suis
fait plaisir, je suis content pour le team et tous ceux qui travaillent
pour moi chez Ducati. Maintenant nous devons continuer à nous donner à
fond, jusqu’à ce que nous soyons aussi compétitifs sur le sec. Nous
avions trouvé une bonne configuration de base au Portugal, ça ne s’est
pas trop mal passé sur le sec ici non plus mais nous n’étions pas aussi
forts que sur le mouillé. Notre objectif est de faire un autre pas en
avant et de gagner encore quelques dixièmes. »

Après une seconde place sur le mouillé, Vale souhaite concrétiser aussi sur le sec. Photo Gold and Goose
Revenir en haut Aller en bas
 
Grand prix de France : les déclarations des Rossi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le GP-
Sauter vers: