balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Interview de Ronald ten Kate : ''En 2013, nous utiliserons l'électronique MotoGP en SBK''

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Interview de Ronald ten Kate : ''En 2013, nous utiliserons l'électronique MotoGP en SBK''   Jeu 3 Jan 2013 - 21:37

SBKInterview de Ronald ten Kate : ''En 2013, nous utiliserons l'électronique MotoGP en SBK''
Par Philippe Debarle le 26/12/2012 16:38
Ronald a géré cette saison le "Honda World Superbike Team" pour le premier constructeur mondial, ainsi qu'en Supersport l'équipe "Ten Kate Racing Products".
En Superstock 1000 et 600 était engagé le "EAB Ten Kate Junior Team".
Par ailleurs, Ten Kate Racing Products fabrique et commercialise des
motos de compétition prêtes à courir et des pièces spéciales. Enfin, Ten Kate Motoren est concessionnaire Honda à Nieuwleusen aux Pays-Bas.

Comment s'est passée dans l'ensemble la saison Superbike pour Honda Ten Kate ?

"On espérait mieux. D'une
manière générale, nous avons eu un moment où nous étions forts en milieu
de saison, dans la période de Misano et Miller. Ça s'est ensuite moins
bien passé, puis on a retrouvé le bon rythme vers la fin. Je ne suis pas
complètement déçu de la manière dont cette saison s'est déroulée. Mais
on ne peut évidemment pas être contents des résultats tels qu'ils ont
été. OK, on va dire que ça a été une saison moyenne pour Jonathan (Rea).
Pour Aoyama, on ne peut que dire que ce fut une saison décevante. Ça a
été clairement difficile pour lui. Il a eu plusieurs nouveaux circuits à
apprendre, et c'était d'autant plus dur pour lui qu'en général Jonathan
apprend vite, s'adapte vite, alors qu'il faut beaucoup plus de temps à
Aoyama. Il n'a jamais eu le déclic avec la moto. Je n'ai aucun doute sur
son talent en tant que pilote, mais il est devenu de plus en plus clair
au fur et à mesure que les courses se déroulaient que ce type de moto
avec ce type de pneus n'étaient pas faits pour lui.


Quel est ton bilan de la saison Supersport ?

"Je qualifierais aussi cette
saison de moyenne. C'était la première fois que nous n'engagions qu'un
seul pilote, ce qui a rendu le travail un peu plus compliqué pour
l'équipe. Nous avions eu jusque-là des pilotes de niveaux identiques, ou
qui pouvaient apprendre l'un de l'autre, mais là il a fallu à Broc
(Parkes) tout faire tout seul. De nombreuses fois, on s'est retrouvés
dernier du groupe des bons, avec beaucoup de quatrièmes places, en
ratant souvent de très peu la pole position. A par ça la saison a été
magnifique, avec des courses superbes et beaucoup de belles bagarres
serrées. Kenan (Sofuoglu) était manifestement le plus fort, mais on sait
que c'est un pilote très capable en Supersport (sourire). On lui a
peut-être appris trop de ruses quand il était chez nous ! Donc cette
saison pour nous est également moyenne, pas mauvaise mais pas top.


Qu'est-ce qui va changer l'an prochain ?

"Le plus important changement en
Superbike sera l'utilisation de l'électronique MotoGP. Le Japon nous a
communiqué les stratégies à utiliser dans notre dispositif Cosworth, et
nous avons pu les essayer dès les tests de novembre. Nous serons donc
prêts pour le début de la saison 2013. Nous recevons également des
pièces mécaniques comme un nouveau bras oscillant qui n'est pas une
évolution de celui que nous utilisons actuellement, mais une nouveauté
qui va dans une autre direction. Il y a également d'autres pièces, mais
je ne suis pas censé te donner tous les secrets de ce que nous sommes en
train de faire. On va revoir complètement tous les réglages, car s'il
nous faut une moto plus rapide, nous avons besoin également d'un concept
différent de celui que nous avons utilisé jusqu'à maintenant.


Beaucoup de changements en Supersport ?

"Deux pilotes, ce qui est déjà un point positif. On en revient à notre équipe telle qu'elle est censée être.

Avec plus d'aide de Honda ? (ndlr : il n'y en avait pas en 2012)

"Mmmm… pas tant que ça. La
priorité de Honda est le Superbike. Une nouvelle moto arrive, avec des
modifications, mais ce ne seront pas des changements révolutionnaires,
pas un concept complètement nouveau. Nous aurons surtout la possibilité
de faire de nouveau du développement l'année prochaine.


Que va changer l'achat du championnat du monde Superbike par la Dorna ?

"J'ai pour attitude de plutôt
voir les choses de manière positive. Je pense qu'il y a un certain
nombre de domaines dans lesquels le championnat du monde Superbike
pourrait bénéficier de l'expérience et du savoir-faire de la Dorna. Cela
pourrait améliorer notamment la qualité du spectacle. Je suis content
que le nouveau propriétaire soit la Dorna qui connait la course moto,
plutôt que quelqu'un qui arrive en n'en ignorant tout. Je préfère la
Dorna qui est experte dans ce domaine. Personnellement j'espère que les
deux championnats vont se développer et accroître l'intérêt pour les
sports mécaniques. Je ne suis pas inquiet.


Alors que le règlement MotoGP se
rapproche avec les CRT du Superbike, penses-tu que le Superbike devrait
se rapprocher du Superstock 1000 ?

"Il semble que ce soit
actuellement l'opinion de beaucoup de gens. Il y a un problème en MotoGP
avec deux catégories dans une seule classe, avec un gros écart entre
les deux. Il faut que les CRT aillent plus vite ou les prototypes moins
vite.


"Réduire un peu les Superbikes
peut ne pas être une mauvaise idée, mais il ne faut pas que ce soit au
niveau du Superstock. Le championnat du monde Superbike sert de vitrine
d'exposition aux constructeurs pour leurs machines de grande production,
et il nous faut donc une certaine liberté pour que toutes les motos
puissent être au même niveau. En 2012 il semble que le règlement
technique a très bien fonctionné. Les équipes, la FIM et Infront ont
conçu un règlement qui à la base permet à tous les constructeurs de
gagner ou au moins de terminer sur le podium. Même Suzuki est monté sur
le podium, ce qui veut dire que le règlement est bon. C'est pourquoi il
est toujours inquiétant de changer un règlement, car ce n'est qu'une
fois qu'on l'a appliqué que l'on sait s'il est correct ou non. Il ne
faut pas avoir peur du changement, mais il faut s'inquiéter d'une
évolution négative. Un changement peut entraîner une progression.


Quand allez-vous commencer à développer la RC213V Réplica pour le mondial Superbike ?

"(rire). Je ne sais pas pour le moment. Honnêtement.
Bien sûr, j'ai vu quelques indications de ce que contiendra cette moto.
Je pense que pendant la première moitié de 2013 nous aurons la
possibilité de voir et de connaître les progrès du développement de la
nouvelle machine qui arrive. Mais pour le moment je ne suis pas
concerné. Le concept est totalement nouveau. Il est très éloigné de ce
qu'on a vu jusqu'ici avec la Fireblade. Il nous faut donc attendre."


Photos : Ronald ten Kate (© Pata Honda Team)








Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Ronald ten Kate : ''En 2013, nous utiliserons l'électronique MotoGP en SBK''
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le SUPERBIKE-
Sauter vers: