balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 FSBK Le Mans : Da Costa réussit son pari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: FSBK Le Mans : Da Costa réussit son pari   Lun 1 Avr 2013 - 18:00

Julien Da Costa remporte l'ouverture de la saison au Mans © Jean-Aignan Museau
Passé
chez Suzuki cet hiver après une saison triomphale sur la Kawasaki,
Julien Da Costa s’est lancé un défi que l’on aurait pu croire impossible
au guidon d’une GSX-R réputée poussive. Pronostique joliment déjoué par
le champion en titre, vainqueur de la première épreuve de la saison.
















right



À la manière d’un Valentino Rossi lors de son passage chez Ducati il y a
deux ans, Julien Da Costa a décidé cet hiver de relever un nouveau défi
en faisant son grand retour au sein du SERT et du Junior Team de Damien
Saulnier pour la partie championnat de France Superbike. Mais le
parallèle entre les deux hommes s’arrête là tant leur fortune ont été
différentes. Dès le premier rendez-vous de la saison dans la Sarthe, un
meeting largement tronqué après un samedi annulé pour cause de neige
(!), Da Costa a en effet prouvé que l’homme pouvait faire la différence
par rapport à la machine et qu’il faudrait compter sur lui pour le
titre. Une machine qui a d’ailleurs montré de très beaux restes malgré
son (grand) âge et qui, si elle manque un peu d’allonge, est largement
au niveau côté accélérations, comme peut en attester Gregory Leblanc.

Deuxième derrière son ex-coéquipier qui a mené les débats de façon
impériale malgré une belle chaleur à la sortie de la Dunlop en début de
course, le champion Supersport n’a jamais vraiment été en mesure
d’attaquer le pilote Suzuki pour la victoire et a même vu ses dernières
chances réduites à néant après avoir été gêné par un attardé dans le
dernier tour, scène qui l’a passablement énervé. Loin de la lutte des
chefs, Etienne Masson a pris une belle troisième place pour sa première
course chez Suzuki et s’annonce comme un redoutable candidat au podium
pour le reste de la saison. La quatrième place a quant à elle occupé
Guillaume Dietrich, Axel Maurin et Baptiste Guittet, à l’avantage du
pilote BMW sur la ligne. David Muscat a lui abandonné en début de course
sur casse moteur.

Supersport : le joli coup de Salchaud

Champion Promosport 1000 en titre, Nicolas Salchaud abordait sa toute
première course Supersport dans les meilleures dispositions malgré une
météo très défavorable et s’emparait du meilleur chrono des essais au
Mans. Mais le pilote Kawasaki, qui récupère l’excellent guidon laissé
vacant par Gregory Leblanc parti en Superbike, n’espérait sans doute pas
s’imposer avec 13 secondes d’avance sur un surprenant Lucas Mahias à
l’issue d’une course en solitaire. Il faut dire que Salchaud a vu sa
tâche grandement facilitée par la faute dès la première entrée de la
courbe Dunlop du favori au titre Mathieu Gines. Le pilote Yamaha, qui
s’est fait rouler dessus par un Thibaut Bertin qui n’a rien pu faire
pour l’éviter, souffre de l’épaule. Au guidon d’une des trois MV Agusta
F3 du plateau, Mahias s’est lui tranquillement assuré de la seconde
position à l’arrivée tandis que Valentin Debise, blessé au pied après
une chute aux essais pré-Bol, complète le podium à l’issue d’une course
tout aussi solitaire. La lutte pour la quatrième place fut bien plus
intense entre Cedric Tangre et David Perret qui devance finalement son
rival Suzuki d’un centième sur la ligne.

Moto3 : Loi taxe Danilo

Pigiste de luxe au Mans en attendant de pouvoir disputer sa première
course en championnat du monde Moto3 pour le compte du team Marc VDS à
Jerez (il n’a pas encore 16 ans), Livio Loi s’est parfaitement adapté au
circuit sarthois en s’imposant de peu au guidon de sa Kalex KTM de
Grand Prix. Le jeune belge a toutefois dû s’employer face à un Jules
Danilo qui lui a mené la vie dure toute la course et abordait même le
dernier tour en tête. Parti trop large à la Dunlop, le pilote GMT 94
(qui roulera en CEV cette année) s'intercale devant un autre wild-card
venu des GP qui monte sur la troisième marche du podium en la personne
de Juanfran Guevarra, coéquipier d’Alan Techer au sein du team CIP.
Christophe Arciero est le premier pilote permanent à la quatrième place.
Revenir en haut Aller en bas
 
FSBK Le Mans : Da Costa réussit son pari
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Toutes les autres manifestations MOTO-
Sauter vers: