balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Burgess : « Quand Valentino m’a appelé, je savais que ce n’était pas pour me donner mon cadeau de Noël »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Burgess : « Quand Valentino m’a appelé, je savais que ce n’était pas pour me donner mon cadeau de Noël »   Sam 9 Nov 2013 - 13:27


Après avoir remporté 80 victoires et sept titres mondiaux avec Valentino Rossi, Jeremy Burgess, qui vient d’être remercié par le patron, s’est exprimé, aujourd’hui, lors d’une conférence de presse donnée dans l’hospitality Yamaha, à Valence.
S’il se montrait extrêmement diplomatique, l’Australien, qu’on se réjouira tout de même de lire dans quelques semaines, ne pouvait s’empêcher d’afficher une certaine déception.   
 « Je ne m'attendais pas à cette décision, pour moi ce fut une surprise et bien entendu, j'étais un peu déçu. J'espérais accomplir deux saisons chez Yamaha avec Valentino. Hier après-midi, quand il m'a invité à venir dans son motorhome, je savais toutefois que ce ne serait pas quelque chose de positif, je pensais bien que ce n’était pas pour me donner mon cadeau de Noël »
Depuis deux saisons, l’Australien s’est toujours montré sceptique ou en tout cas prudent quant au retour de Rossi au sommet du Championnat du Monde.
Pour lui, ils ont tout essayé et son éviction procède de la même logique, une sorte de dernier espoir.   
« Nous avons toujours travaillé pour résoudre nos problèmes et c’est ce que nous avons fait ces quatre dernières années. Cette décision suit la même logique, c’est la prochaine étape pour essayer de relancer Valentino vers les sommets, prolonger sa carrière et le rendre compétitif. »
Pour les amateurs de moto, c’est en tout cas une sacrée page qui se tournera ce dimanche, à Valence et quand on demande au chef mécanicien le plus célèbre du monde quel est son meilleur souvenir avec son ancien poulain, il répond : « Il y en a tellement ... Welkom et Phillip Island en 2004, le premier titre avec Yamaha, mais aussi de nombreuses autres batailles, trop nombreuses pour les énumérer une par une. Nous avons fait de grandes choses ensemble, et j'ai apprécié chaque instant ! »
Il nous reste tout de même à remercier Monsieur Burgess pour tout ce qu’il a donné à la moto et lui souhaiter bonne chance pour la suite de sa carrière ou pour sa retraite.  
Stay tuned !

Gregory Hellinx
Revenir en haut Aller en bas
 
Burgess : « Quand Valentino m’a appelé, je savais que ce n’était pas pour me donner mon cadeau de Noël »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le GP-
Sauter vers: