balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Rossi a entamé l'ère post Burgess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Rossi a entamé l'ère post Burgess   Mar 12 Nov 2013 - 17:19


Sport
Yamaha
MotoGP
Après une saison en demi-teinte, le nonuple champion du monde italien a décidé de chambouler son entourage afin de pouvoir à nouveau se battre à la régulière pour la victoire.
C'est donc sans son fidèle chef mécanicien Jeremy Burgess que Valentino Rossi a entamé les tests de Valencia, mais avec son remplaçant Silvano Galbusera.
Tout le monde attendait les premières impressions du Doctor, voici ce qu'il a livré : «Avec Jerry, je communiquais mon ressenti, avec Galbusera nous essayons d'être plus analytiques, en travaillant de concert avec Matteo Flamigni. Nous nous occupons plus des détails parce qu’aujourd'hui, pour atteindre certaines performances, ils sont nécessaires. En regardant les acquisitions de données, en fait, on comprend tout ce qu’il y a à comprendre et surtout où nous devons intervenir pour nous améliorer. Je l'ai rencontré en 2010, lorsqu’après mon accident, j'ai essayé la R1 Superbike, à Misano et à Brno, et j’ai eu un très bon feeling avec lui, même du point de vue humain. Je pense que c'est la bonne personne pour moi
Au passage, Valentino écorche quelque peu son ancien chef mécano avec lequel il a tout de même collecté quelques titres mondiaux…
Revenir en haut Aller en bas
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Rossi a entamé l'ère post Burgess   Mar 12 Nov 2013 - 17:22

Rossi : « en regardant les datas, on comprend tout ce qu’il y a à comprendre »
12/11/2013 12:00 Gregory Hellinx 14
Interrogé au sujet du changement de direction technique voulu par Valentino Rossi, Bernard Ansiau, un de ses mécaniciens, nous confiait, hier, que c’est l’Italien lui-même qui avait énergiquement convaincu Yamaha de rouler à Valence.
Déçu par sa saison, le nonuple Champion du Monde, dont on peut difficilement douter de la motivation en changeant de chef mécanicien à 35 ans, tenait à travailler une première fois avec Galbusera avant l’hiver mais aussi à tester la nouvelle Yamaha. Visiblement, il n’en est pas déçu.       
« Avec la nouvelle moto je me suis approché à 93 millièmes du meilleur chrono de Lorenzo. Comme premières impressions, je peux dire que le freinage a été amélioré, ce qui était un de nos points faibles, ainsi que la sortie de virage. Il semblerait que la stabilité à l’avant ait également progressé. J'aime aussi le nouveau moteur. Pour cette première journée, j'ai utilisé les deux versions, l’ancienne et la nouvelle, mais maintenant, je vais principalement me concentrer sur la 2014 ».
Mais bien entendu, ce que tout le monde attendait, c’était d’en savoir un peu plus sur l’arrivée de son nouveau chef-mécanicien, Silvano Galbusera et sur la nature de la collaboration voulue entre les deux hommes.
 «Avec Jerry, je communiquais mon ressenti, avec Galbusera nous essayons d'être plus analytiques, en travaillant de concert avec Matteo Flamigni. Nous nous occupons plus des détails parce qu’aujourd'hui, pour atteindre certaines performances, ils sont nécessaires. En regardant les acquisitions de données, en fait, on comprend tout ce qu’il y a à comprendre et surtout où nous devons intervenir pour nous améliorer. Je l'ai rencontré en 2010, lorsqu’après mon accident, j'ai essayé la R1 Superbike, à Misano et à Brno, et j’ai eu un très bon feeling avec lui, même du point de vue humain. Je pense que c'est la bonne personne pour moi ».
Si le coup est masqué, lorsque Rossi assène « en regardant les acquisitions de données, en fait, on comprend tout ce qu’il y a à comprendre »…en lisant entre les lignes, il y a certainement matière à comprendre une partie des dissensions qui devaient exister entre Rossi, Flamigni et Burgess.  
Stay tuned !
Revenir en haut Aller en bas
lechel001

avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Rossi a entamé l'ère post Burgess   Mar 12 Nov 2013 - 17:41

Je ne parviens pas à comprendre le choix de Rossi de se séparer de Burgess ! Vraiment pas .


> D’abord, celui qu’il vient de congédier l'a accompagné dans la conquête de son incroyable moisson de titres mondiaux et de victoires ... Difficile donc de croire que Burgess ne soit pas compétent , encore plus difficile d'imaginer que l'on vienne juste de s'apercevoir qu'il ne serait pas à la hauteur après 15 ans de travail en commun.

Rossi n'a donc qu'une seule certitude en le virant, c'est de perdre un chef mécano très brillant . Sans savoir le moins du monde s'il trouvera mieux à la place .



> Ensuite, Rossi a 35 piges passées . Malgré l'immense respect que j'ai pour son talent (en fait, ça reste mon héros encore et toujours malgré le fait que depuis maintenant 3 ans il n'a plus rien prouvé , malgré les Stoner, Pedrosa, Lorenzo et maintenant Marquez qui me réjouissent à chaque GP ) , à cet âge là il est infiniment plus difficile de se remettre en questions, d'apprendre à travailler d'une autre façon.
Autant un petit jeune aux dents longues de 18 ou 25 ans est évolutif, encore malléable, adaptable à 100% à la nouveauté , autant je pense que Rossi à son âge et avec son vécu ne peut pas repartir d'une feuille blanche . Du moins pas d'un jour à l'autre , voire dans le court temps d'une intersaison.

Donc il se complique la vie, il se prépare à devoir surmonter une difficulté supplémentaire, il crée une marche de plus à gravir entre lui et les podiums. En a t'il besoin ?


> Enfin, si ça devait être le seul argument , sur le plan humain je trouve ça tristounet et limite inélégant : 15 ans, 9 titres mondiaux, quand même !!! Et la reconnaissance envers son premier assistant, alors ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.poirsouille.org
 
Rossi a entamé l'ère post Burgess
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le GP-
Sauter vers: