balades motos
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  FAQFAQ  

Partagez | 
 

 Les premiers frissons de la saison en Moto2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fazer06
Admin
Admin
avatar

Masculin

MessageSujet: Les premiers frissons de la saison en Moto2   Mer 12 Fév 2014 - 19:29

12/02/2014 07:00 Gilles Della Posta 0
La première séance officielle d’essais est toujours un moment particulière. Même si plusieurs équipes s’étaient déjà retrouvées la semaine passée à Almeria, même si d’autres s’étaient rendues ici et là pour effectuer leur premier roulage, lorsque le feu passe officiellement au vert pour la première fois de la saison, chacun ressent l’importance de l’instant.
 
 
 
Pour autant, à 10h00 ce matin, avant toute autre considération, ce sont les conditions météo qui étaient dans tous les esprits. Un vent puissant et persistant n’avait pas attendu l’autorisation des officiels pour parcourir les 4km du circuit Valencien. La piste, elle, affichait à peine 10°. Pas exactement les conditions dont rêvaient les 67 pilotes engagés pour ces premiers essais.
En dépit du contexte peu avenant, on a déjà beaucoup roulé durant la première des trois journées au programme. Et au final, les gros bras du championnat ont presque tous répondu présents, à commencer par Mika Kallio. Le pilote de l’équipe Marc VDS a non seulement été en mesure de réaliser le meilleur temps de la journée, mais il a également mené à bien un véritable programme d’essais. Au menu, comparaison de différents modèles de bras oscillants, acquisition de données relatives à la température du pneu arrière grâce à une série de capteurs installés sur le garde-boue arrière. 4ème du championnat en 2013, le Finlandais aimerait montrer à l’occasion de cette rentrée qu’il est bien décidé à jouer sa carte personnelle. Son nouveau coéquipier, Esteve Rabat, s’est avéré être le pilote le plus assidu, avec un total de 79 tours effectués. L’espagnol, repoussé à 3/10èmes de Kallio, a surtout été impressionnant en fin de journée. Durant la 3ème session de roulage, alors que la piste perdait quelques degrés, Rabat a cumulé 28 tours pour obtenir son meilleur chrono personnel.  
Du coté des pilotes Aspar, la feuille de route de cette première journée était sensiblement différente. Nico Terol et Jordi Torres avaient déjà pris contact avec les Suter millésime 2014 la semaine précédente sur ce même tracé. Les 2 espagnols ont donc été très performants dès le début de journée, et se sont d’ailleurs offert le luxe de faire l’impasse sur la dernière session. Cela n’a pas empêché Torres de terminer à 1/1000ème de seconde de la référence établie par Kallio. Quant à Terol, blessé au bras précisément durant la séance de la semaine précédente, le 4ème temps à 253/1000 de Kallio confirme son état de forme. Crédité du 3ème temps, Tom Luthi a réalisé une journée comparable à celle des pilotes Aspar. Par de courtes séries, le pilote Suisse s’est approché à 47/1000 de la performance établie par Mika Kallio.
Parmi les belles surprises, on notera le 8ème temps de Sam Lowes. Pour ses débuts dans la catégorie, le champion du monde Supersport, unique représentant de l’équipe de Luca Boscoscuro, s’est contenté d’une quarantaine de tours pour réaliser un chrono à 7/10èmes du meilleur temps. Reste à voir si le britannique pourra suivre l’évolution des performances qui ne manquera pas de se produire.
Dans son sillage, les deux représentants de l’équipe Pons confirment leur bonne adaptation à la Moto2. Le champion du monde Moto3 Maverick Vinales, et son coéquipier Luis Salom, ont beaucoup tourné, cumulant plus de 140 tours à eux deux. De quoi leur permettre d’analyser les données informatiques recueillies pour réduire encore les 7 ou 8/10èmes de déficit qu’ils accusent face à leur ainé Finlandais.
Au rang des attentes, figure notamment Johann Zarco. Evidemment, il ne s’agit que de la première journée d’essai et il vaut mieux se garder de toute conclusion hâtive. D’autant plus que personne ne saurait dire exactement quelle spécification moteur est utilisée par telle ou telle équipe. Pour autant, le français et sa nouvelle équipe Caterham visait probablement mieux que le 11ème temps du jour et surtout, Johann a subi sa deuxième chute en quelques jours, après avoir déjà mordu la poussière à Almeria. Sachant à quel point la confiance est un facteur déterminant dans cette catégorie, il sera très intéressant de suivre les performances du français lors des deux dernières journées d’essai à Valencia. Une chose est sûre, son coéquipier Josh Herrin mesure un peu mieux l’écart qui sépare le championnat américain  des Grand-Prix en Moto2. Le champion des Etats Unis a bouclé 59 tours pour obtenir le 23ème temps, à 2’’1 de Kallio. Cela reste un écart respectable, mais là encore, on peut penser que les chronos vont descendre dans les jours qui viennent et il faudra qu’Herrin soit en mesure de suivre la même évolution. C’est précisément cette évolution qui nous indiquera les chances du pilote Caterham de rejoindre à moyen terme les avant-postes du peloton.
L’américain devance in-extremis Louis Rossi, modeste 24ème temps, au terme d’une journée qu’il aura sans doute à cœur d’effacer de ses souvenirs. Dès la première session, le tricolore frôle la chute suite à une fuite d’huile sur sa machine. Après une chaude alerte, la nouvelle recrue de l’équipe SAG ramène sa machine à son box avant de repartir une fois le problème réglé. C’est alors que Rossi ajoute son nom à la liste des intrépides piégés par les conditions de piste très délicates. La Kalex du français paye un lourd tribu à cette chute, à tel point qu’il ne prendra pas la piste durant la deuxième session. Finalement, Rossi profitera de l’ultime session pour boucler son meilleur tour. Loin du scenario idéal pour débuter une saison, le bon point c’est que ni Zarco ni Rossi ne se sont blessés.
La chute, l’empressement, c’est précisément ce que Dominique Aergerter veut éviter durant ces essais. Opéré cet hiver, le Suisse de l’équipe Technomag souffre encore de son épaule. Cela ne l’a pas empêché de parcourir 57 tours dont la 21ème meilleure performance. Là encore, on surveillera avec intention l’évolution des performances de Dominique qui, en terminant 5ème du championnat l’an passé, s’est transformé en client sérieux pour les podiums de l’année qui débute.
Stay tuned !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les premiers frissons de la saison en Moto2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motards06 :: QUI BAFOUILLE QUOI !!!!!!!! :: Tout sur le GP-
Sauter vers: